v o i r n o u v e a u B L O G


vendredi, novembre 21

Dialogue de sœurs un soir d’éclairs

faire un texte sur l'image




Ma chère Gertrude, je vais bientôt t’abandonner.

J’aime Leonhard il m’attire et m’envoute


Emma ingrate  tu veux 
m’abandonner,  tout oublier

Nos fous rires, nos émois, notre si bonne entente

Moi ton ego, ta sœur tant adorée
Et pour qui ? Ce vilain paltoquet dont tu m’imposes le masque.

Cela me  chavire, et mes larmes inondent la toile

Se mêlant aux éclairs flamboyants  
Je voudrais qu’ils  envoient  des rayons pour tout anéantir,

Foudroyant  l’amour qui jusqu’ici nous a unies.

Pour milletunes sujet semaine 47


 














2 commentaires:

  1. . Le souci vient de notre identification à lui et non de sa présence. La véritable problématique est de se prendre pour lui et de ne pas pouvoir s’en défaire. Le souci c’est de penser « être » une personne et de la défendre il en faut un peu ,mais n'en devenons pas esclave sinon quelle vie de misère !!!!!!!!!!!!!!!!!!! avis perso

    RépondreSupprimer
  2. Quand tu parviens à me bercer
    De ton chant monotone,
    Sombre pluie de l'automne,
    J'aime t'entendre murmurer.

    Le bruit des gouttes sur le toit
    Dès l'aube vient distraire
    Mon âme solitaire,
    Et je me souviens qu'autrefois,

    Seule dans le matin obscur
    Je rêvais que des anges
    Sortis d'un monde étrange
    Versaient les larmes de l'azur.


    EH OUI CE MATIN IL PLEUT, hier c'était un jour de printemps, aujourd'hui retour à l'automne

    BONNE SEMAINE aussi douce que le temps ce matin 17°


    RépondreSupprimer

si vous passez par anonyme, merci d'indiquer votre nom ou pseudo svp